4 min lu
Jack Findlay

Photos : Marcel Jacquet, Damien Follenfant, Philippe Folie Dupart

Né le 5/02/1935, décédé le 19 mai 2007 

Dimanche 20 mai 2007, nous apprenons avec tristesse, le décès de Jack Findlay à l'age de 72 ans. Jack est décédé le 19 mai à son domicile de Mandelieu (06). Jack Findlay c'était le symbole du privé qui se battait contre les usines. Le film Continental Circus de Jérôme Laperrousaz l'a rendu célèbre ainsi que sa compagne Nanou. C'est un véritable mythe pour tout une génération qui vient de nous quitter.Ses meilleurs résultats en Championnat du Monde 500 cc, sont : une 7ème place en 1965, une troisième place en 1966, une cinquième place en 1967 et une deuxième place en 1968 derrière Giacomo Agostini. Il a également couru en 250cc et 350cc, et plus tard en 750cc. Il a remporté trois victoires en Grand Prix dans sa carrière en 500cc : le Grand Prix d’Ulster en 1971 (première victoire pour Suzuki et première victoire d’un moteur deux temps en 500cc), le Tourist Trophy en 1972 et le Grand Prix d’Autriche en 1977. Il a remporté le Prix FIM de Formule 750 en 1975 sur une Yamaha. Il fut également le premier pilote à utiliser des pneus Michelin. 

SA CARRIÈRE EN DETAIL 

Jack est né en Australie à Mooroopna («eaux profondes» en aborigène), le 5 février 1935. En 1958, Il abandonne la banque où il est employé et vient s'installer en Europe pour assouvir sa passion ... courir en moto.  

En 1961 il obtient ses premières belles places et en 1963 il est classé 8e au classement final du Championnat du monde 500 sur sa Matchless, avec notamment une belle 2e place au Grand Prix d'Italie. 

En 1965 il gagne encore une place pour finir 7e du Championnat du Monde 500 cc. 

L'année 1966 sera encore meilleure, grâce à ses podiums en Allemagne de l'Est (2e), en Finlnande (3e) et en Iralie (3e), il finit 3e du classement final 500 cc derrière Agostini sur MV et Hailwood sur Honda. 

En 1967 il termine 5e en montant trois fois sur le podium. 

Mais sa meilleure saison fut l'année 1968 où il est sacré vice champion du mode 500 cc, sur sa vénérable monocylindre Matchless, derrière l'intouchable Ago sur sa MV d'usine. Cette saison là il obtient 5 deuxièmes places et une troisième place.  Il espère alors une machine d'usine pour 1969, qu'il n'obtiendra pas et c'est sur diverses machines dont la Linto (une Aermacchi dont on a accouplé 2 moteurs de 250 cc) qu'il disputera sa plus mauvaise saison.  

Les années suivantes il sera toujours classé dans les 10 premiers du championnat du Monde 500 cc : 7e en 70 (Seeley), 5e en 71 (Suzuki et Jada) et vainqueur du TT, 8e en 1972 (Jada), 5e en 1973 et 1974 (Suzuki), 8e en 1976.  Parallèlement à la catégorie 500, Jack Findlay courre en 750 cc, Suzuki lui donne alors des motos d'usine et il se classe 3e lors du premier championnat FIM 750 1973, cette année là il remporte également le TT Sénior. 

En 1974 il sera de nouveau 3e du Championnat FIM 750, pourtant Suzuki ne renouvelle pas son contrat et c'est en pilote privé et sur une Yamaha qu'il est sacré en 1975, Champion d'Europe 750. En 1977, alors que certains ténors décident de boycotter la course 500 du Grand Prix d'Autriche sur le dangereux circuit du Salzburgring, il décide, comme treize autres pilotes de participer à la course qu'il gagnera. Jack arrête sa carrière moto en 1978 au Castellet.  En 1992, il devient Directeur Technique FIM des Grands Prix, jusqu’à la fin de 2001.Nous adressons nos plus sincères condoléances à la famille de Jack Findlay et en particulier à Philippe Monneret dont Jack était le beau père.  Nous pensons également aux nombreux amis que comptait Jack dans le milieu de la moto ... il va nous laisser un grand vide.  Bonne bourre là haut Jack... avec tous les copains. 

Francis 


Palmarés

CHAMPIONNAT DU MONDE DE VITESSE

PlaceAnnéeMotoCatégorieResultats
201961NOR500 ccDD 5 - I 6
211962NOR500 ccB 5
181963MON250 ccUL 5
81963MAT500 ccDD 5 - I 2
151964MAT500 ccB 5 - I 5
71965MAT500 ccD 4 - UL 4 - SF 5
131966BRI50 ccJP 6
71966BUL250 ccE 4 - TT 5 - SF 4 - I 4
31966MAT500 ccNL 6 - DD 2 - CS 4 - SF 3 - UL 4 - I 3
141967BUL250 ccD 4
51967MAT500 ccD 3 - B 4 - DD 3 - UL 3
111968BUL250 ccD 5 - DD 6 - I 5
181968AER350 ccTT 6
21968MAT500 ccE 2 - NL 2 - B 2 - DD 3 - CS 2 - SF 2 - UL 5
331969YAM250 ccB 7
61969YAM350 ccE 5 - D 4 - TT 3 - NL 5 - SF 7
91969LIN500 ccD 3 - NL 5 - UL 7
201970YAM350 ccDD 6 - CS 7
61970SEE500 ccYU 4 - TT 4 - UL 4
321971YAM350 ccE 6
51971SUZ500 ccA 4 - B 3 - S 10 - SF 5 - UL 1 - I 5 - E 6
101972YAM350 ccTT 4 - NL 7 - S 6
81972JAD500 ccD 7 - NL 6 - CS 2 - E 3
51973YAM -SUZ500 ccF 10 - TT 1 - NL 5 - B 3 - CS 5
51974SUZ500 ccA 4 - I 4 - B 5 - SF 4 - CS 7
101975YAM500 ccD 10 - B 3 - S 9 - SF 3
321976YAM350 ccTT 8
81976SUZ500 ccA 8 - NL 5 - S 2 - SF 7
161977SUZ500 ccA 1 - B 9
VIDEO HOMMAGE A JACQ FINDLAY
montage Francis Boutet
VIDEO HOMMAGE A NANOU 
décédée le 2/12/2023
montage Francis Boutet