2 min lu
Xavier Maugendre

19 mai 1939 - 19 décembre 2011 

Xavier Maugendre a été l’un des plus grands acteurs de la moto mondiale pendant trois décennies. Importateur légendaire de Kawasaki en France, son nom a rayonné au-delà des frontières de l’hexagone et de l’Europe. 

Rien ne le prédestinait pourtant à un destin hors norme. 

Suivant des études classiques, il se passionne soudain pour les sports mécaniques. Changeant d’orientation, Xavier Maugendre passe un C.A.P. de mécanique et un brevet technique de mécanique avion. Il commence sa carrière chez Citroën, chez Volvo puis chez Honda. 

En 1967, ayant appris que Kawasaki cherchait un importateur, Xavier Maugendre fonde la Sidemm qui deviendra plus tard Kawasaki Motors France. Menant de front l’implantation de la marque et sa passion pour la compétition, il lui faudra peu de temps pour venir sur les Grands Prix avec la création de l’Écurie Kawasaki Baranne en 1970. 

Dès l’année suivante, c’est la naissance de la Coupe Kawasaki qui restera comme la plus belle des formules de promotion et révèlera nombre de grands pilotes français. Alors que tous les regards sont tournés dans ces années-là vers les U.S.A., son enthousiasme et ses compétences humaine, commerciale et sportive vont contribuer à propulser Kawasaki au rang de marque mondialement connue alors que la division moto représente très peu dans le gigantesque conglomérat qu’est Kawasaki Heavy Industries. 

L’action de Xavier Maugendre dans les courses d’endurance a été primordiale dans le succès des couleurs françaises dans cette discipline. S’appuyant sur les brillants partenaires qu’étaient les grands concessionnaires de la firme nippone et de talentueux pilotes, Kawasaki glane les succès alors que la marque, à l’instar de Suzuki, représente moins en terme de production et de moyens que les deux grands noms de la moto, Honda et Yamaha. 

Xavier Maugendre et Kawasaki se sépareront en 1982. Il faut noter que son départ a été marqué par un « protest day », une journée de protestation menée par le personnel de Kawasaki France, solidaire de Xavier Maugendre. 

Il rebondira l’année suivante en reprenant Motobécane (qui a fait faillite) et en créant MBK industrie avec Yamaha et Sachs dans l’actionnariat. Yamaha prendra le contrôle de MBK en 1986. On le retrouve ensuite, toujours au plus haut niveau, dans plusieurs entreprises d’importation moto et auto. Xavier Maugendre a également été pendant huit ans Président de la chambre syndicale des importateurs de motos.

Reprenons ces mots de Jean-Bernard Desquesnes qui resta longtemps à ses côtés. « Xavier a marqué toutes les personnes qui l’ont approché. Breton dans le caractère et dans l’âme, il va manquer à tous ceux qui se sont attardés sur le chemin qu’il traçait ».

François Gomis 

Merci Le Grenier de Jean Pol